Quel type de mutuelle s’adresse aux travailleurs indépendants ?

En général, les travailleurs non-salariés (TNS) ne sont pris en charge par le régime général de la sécurité sociale. Ils devront souscrire à une complémentaire santé pour pouvoir bénéficier à l’avenir d’une mutuelle optimale. Dans ce cas, comment devraient-ils faire pour avoir une assurance maladie ? Il faut savoir qu’une mutuelle santé est indispensable pour chaque personne, surtout pour les travailleurs. On classe parmi les travailleurs non-salariés, les commerçants, les professionnels libéraux, les industriels, les auto-entrepreneurs, les patrons d’entreprises. A quel régime devraient-ils s’adresser pour avoir une mutuelle santé ?

La mutuelle pour les travailleurs non-salariés

Les travailleurs indépendants prennent part à la contribution sociale par leurs impôts. Il est effectivement clair que leurs implications dans tout ça, varie en fonction de leurs revenus. Ce qui différencie les travailleurs publics à ceux des entreprises privées c’est le régime qui prend en charge leurs assurances santés. Si le régime général de la sécurité sociale ne leur concerne pas, il y a le régime social des indépendants ou RSI, la Mutuelle santé travailleur Non salarié.

Cette mutuelle subventionne à peu près les mêmes frais que ce qui sont destinés aux salariés. Elle couvre les 70% des consultations médicales et 80% des frais d’hospitalisation. La seule différence c’est que vous ne serez pas couvert en cas d’arrêt du travail c’est-à-dire pas de couverture chômage. Les accidents de travail, un arrêt maladie ou perte d’emploi, vous n’aurez rien de la part de l’assurance. Dans ce cas-là encore, les TNS devraient souscrire à une complémentaire d’assurance. Et heureusement, ce type de contrat existe. L’assurance complémentaire peut intervenir pour vous aider en cas de problème au niveau professionnel, par rapport à votre mode de vie et peut même atteindre votre famille.

Contrat Madelin : un avantage pour les travailleurs non-salariés

Quand on parle de mutuelle pour les TNS, le contrat Madelin est toujours mentionné. Tous travailleurs qui relèvent d’un régime réel d’imposition sont concernés par la loi Madelin. En fait, il s’agit d’un avantage que les indépendants pourront bénéficier en tant que personne ou entité qui contribue au développement social. Cette loi a été créée en 1994, dans le but d’aider les professionnels libéraux dans leur cotisation pour leur mutuelle. Ils auront la chance de bénéficier d’une assurance grâce au pourcentage déduit de leur impôt et versé pour leur mutuelle.

Cette assurance protège les travailleurs non-salariés contre l’arrêt du travail qui peut conduire à une suspension de leur source financière. Ils pourront également faire face à des frais par rapport aux soins importants. L’avantage avec le contrat Madelin c’est que l’assurance peut s’étendre sur toute la famille : enfants et compagnon collaborateur. Il existe deux types de contrat Madelin :

  • Le contrat individuel : c’est l’offre destiné aux travailleurs indépendants ainsi qu’à ses proches ayant-droit.
  • Le contrat de groupe : ceci est destiné aux gérants majoritaires d’une entreprise.

Comment ça se passe pour les auto-entrepreneurs ?

Contrairement aux indépendants, déjà, les auto-entrepreneurs ne peuvent pas bénéficier des avantages Madelin c’est-à-dire qu’aucune déduction ne sera prise de leurs impôts. Les auto-entrepreneurs ont la chance d’avoir des revenus suffisants pour renoncer à souscrire à une mutuelle. Néanmoins, ils peuvent faire un choix sur de nombreux garanties disponible sur le marché de l’assurance.

Laisser un commentaire