Comment fonctionnent les agences de portage salarial ?

Le concept de portage salarial est né dans les années 80 mais n’a réellement connu son développement qu’à partir des années 2000, pour finalement entrer dans le code du travail en 2008.

Les agence de portage salarial ne cessent de se multiplier et certaines comme Rh Solutions connaissent un grand succès.L’idée, simple, est qu’une entreprise tierce va salarier le travailleur, qui ne sera plus légalement un indépendant mais profitera de la couverture sociale afférente au régime général ; la société de portage facture au client du salarié la prestation fournie, et reverse à ce dernier, sous la forme d’un salaire, le reliquat de son chiffre d’affaire une fois déduits les charges sociales. La société de portage, également, va prélever des « frais de gestion » qui lui permettent d’exister et d’être rentable pour ses actionnaires.

Initialement crée suite aux réflexions d’une association d’entraide de cadres au chômage, le portage salarial donne évidemment sa pleine mesure pour tous les travaux de consultant ou d’expertise. Il convient de noter que le client doit être une entreprise et qu’il n’est pas possible d’utiliser ce système pour fournir un service aux particuliers.

Le principe de fonctionnement, du point de vue du salarié porté, sera donc le suivant :

Il lui revient d’assurer lui même la recherche d’une clientèle (article L-1254-2 du Code du Travail), tâche pour laquelle il assume de posséder une expertise suffisante.

L’entreprise cliente ne peut recourir au portage que pour une activité ne relevant pas de son activité ordinaire, ou pour laquelle elle ne dispose pas d’une expertise en interne.

Une fois que le travailleur a trouvé son client, il est établi avec sa société de portage un contrat. Celle-ci le rémunérera ensuite comme un salarié, avec la couverture sociale qui lui revient. C’est notamment un grand avantage par rapport au régime de la microentreprise, qui n’inclus pas d’assurance chômage, alors que sous le régime du portage salarial le consultant l’obtiendra.

On voit donc directement l’avantage pour une prestation d’expertise ou de consulting de recourir au portage, mais il y en a d’autres :

Le travailleur en portage salarial n’aura aucune des formalités administratives a remplir, aucune déclaration trimestrielle ou annuelle, la société de portage prenant en charge à cent pour cent tout le volet légal lié au contrat de prestation.

La société de portage assure la protection juridique du salarié, qui n’aura pas à craindre de problèmes personnels si le contrat devait se dérouler au plus mal.

Généralement, la société de portage fournira une protection contre les impayés sous la forme d’une assurance, garantissant ainsi au salarié qu’il touchera effectivement le salaire pour le travail accompli, même s’il a en fait eu affaire à un client peu fiable ou peu scrupuleux.

Le portage salarial est donc un moyen sûr de teste une activité sans prendre de trop grand risque ; ou de travailler à temps choisi en complément de son emploi salarié habituel… Pour un retraité, d’accomplir des missions ponctuelles pour améliorer son revenu, pour un étudiant de valoriser ses compétences ; le tout à chaque fois en profitant d’un cadre légal privilégié qui assure au consultant de pouvoir se consacrer sereinement à sa tâche.

Laisser un commentaire