10 questions les plus récurrentes sur la gale

La gale

On pense avoir éradiqué la gale, mais des cas sont encore enregistrés. Petits et grands peuvent la contracter, cette infestation parasitaire lèse la peau et provoque de fortes démangeaisons. Parfois méconnue par beaucoup, cette maladie qui se localise essentiellement sur la peau est fortement contagieuse, il est alors important d’en savoir plus !

La gale, comment la reconnaître ?

La peau est un organe délicat qui est exposé à des agressions, mais surtout à des maladies. C’est ainsi qu’une espèce d’acarien appelé sarcopte s’y introduit pour y pondre des œufs et infester la peau. Quels en sont les premiers symptômes ? Elle se manifeste par des démangeaisons, qui sont plus intenses pendant la nuit, provoquant des lésions au niveau de certaines parties du corps.

Parmi les infections qui peuvent toucher la peau, comment reconnaître la gale ? Elle se reconnaît par la formation de sillons, par des vésicules perlées, par des papules excoriées, par des nodules scabieux, par des rougeurs sur la peau. Quelles sont les zones les plus touchées ? Les démangeaisons se localisent surtout entre les doigts, sur la peau des poignets, au niveau des aisselles, sur les coudes, sur le ventre, entre les cuisses, sur les organes génitaux et sur les différents plis du corps.

Qui en sont les plus touchés ?

Cette infection cutanée n’épargne personne, et elle peut toucher toutes classes sociales. Seulement, il y a des catégories de personnes qui sont les plus susceptibles d’être touchées par cette maladie. Certainement, les personnes exposées à une hygiène insuffisante encourent plus de risques pour l’attraper. Mais avec des contacts et la proximité plus importante entre enfants, les sujets en bas âge ont plus de probabilité d’en contracter. C’est aussi le cas des personnes âgées ou des sujets immunodépressifs.

Souvent assimilée à des maladies d’enfants, cette infection peut faire l’objet d’une prévention, sans pour autant éviter toute contagion. Est-ce alors contagieuse ? Oui, elle se transmet facilement par contact physique ou par contact indirect avec des effets vestimentaires ou autres du sujet contaminé. Famille, école, maison de repos sont les endroits les plus exposés à la contagion.

Entre la contagion et les premières manifestations de la maladie, quelle est la période d’incubation ? Les premiers symptômes surviennent après une incubation de trois semaines environ, mais cette période peut s’écourter en une semaine ou se prolonger en 6 semaines. Pour un sujet qui fait l’objet d’une ré-infestation, l’incubation est seulement de 1 à 3 jours.

Comment la traiter ?

La gale n’est pas seulement gênante, mais elle se propage vite sur le corps et se transmet en un temps-record. Heureusement, elle se soigne bien, il suffit ainsi de consulter un médecin et de suivre des traitements. Quel est le principal médicament pour la soigner ? Par voie orale, le traitement se fait avec l’ivermectine (stromectol), mais des traitements locaux sous forme de lotions acaricides sont à appliquer sur la peau.

Il y a des préventions qui pourraient préserver l’entourage, quelles sont-elles ? Il faut adopter des gestes qui s’avèrent efficaces, ainsi, lavez les vêtements, les linges et tout ce qui a été en contact avec l’infection dans la machine à laver réglée à 60°C. Les objets qui ne peuvent pas passer dans l’eau seront traités avec un produit acaricide dans un sac ou enfermés dans un sac pendant au moins 3 jours. Le mieux est d’éviter tout contact avec le malade et de traiter toute la famille en cas de doute.

Laisser un commentaire